Circuit House

Pour tous les amoureux des sports moteurs en Belgique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  LiensLiens  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les origines , les règles principales , les lexiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Les origines , les règles principales , les lexiques   2012-07-31, 10:52

AUTOMOBILE




La première automobile de série, la Motor-Wagen (tricycle), a été construite par l’Allemand Karl Benz en 1885. Elle était équipée d’un moteur à explosion. Sa vitesse ne dépassait pas les 15 km/h.

La première course d’automobile reconnue a eu lieu le 22 juillet 1894 entre Paris et Rouen sur une distance de 126 km. Une grande journée pour le sport automobile et les 102 concurrents inscrits avec leurs véhicules à pétrole et à vapeur. Peugeot et Panhard-Levassor partageaient le premier prix avec Bouton et De Dion. La vitesse moyenne : 17,78 km/h !

Les premières compétitions sportives furent organisées par l’Automobile Club de France, le premier club automobile qui se soit constitué, en octobre 1895, à l’instigation du marquis de Dion. Ils organisèrent le premier Grand Prix en 1906 sur le circuit de la Sarthe au Mans. Par la suite, se constitua un organisme international des auto­mo­biles Clubs (A.I.A.C.R.) qui devait en 1904 prendre le nom de Fédération internationale de l’automobile.A cette époque-là, de célèbres courses de ville furent organisées comme Paris-Berlin en 1901, Paris-Vienne en 1902 et Paris-Madrid en 1903.




Le 18 décembre 1898, le comte Gaston de Chasseloup-Laubat détient le premier record officiel de vitesse avec 63,154 km/h (voiture : Jeantaud) à Achères, près de Paris. Un peu plus tard en avril 1899 également à Achères, le Belge Camille Jenatzy franchit la barre des 100 km/h (soit 105,882 km/h) avec sa voiture électrique “ La Jamais-Contente’.

Autres dates historiques

- 1909 : Victor Hémery franchit la barre des 200 km/h : 202,653 km/h (Benz) à Brooklands GBR.

- 1927 : Henry O’Neil de Hane Segrave franchit la barre des 300 km/h : 327,901 km/h (Sunbeam) à Daytona USA.

- 1932 : Malcolm Campbell franchit la barre des 400 km/h : 408,634 km/h (Napier-Campbell Bleubird) à Daytona USA.

- 1937 : George Eyston franchit la barre des 500 km:h : 502,008 km/h (Thunderbolt) à Bonneville USA.

- 1947 : John Rhodes Cobb franchit la barre des 600 km/h : 634,261 km/h (Railton Mobil Special) à Bonneville USA.

- 1964 : Craig Breedlove franchit la barre des 700 km/h le 13 octobre : 754,168 km/h (Spirit of America) à Bonneville USA. Deux jours plus tard, Craig Beedlove franchit la barre des 800 km/h : 846,784 km/h (Spirit of America).

- 1965 : Arthur Art Arfons franchit la barre des 900 km/h : 927,673 km/h (Green Monster) à Bonneville USA.

- 1970 : Gary Gabelich franchit la barre des 1000 km/h : 1014,294 km/h (Blue Flame) à Bonneville USA.

- 1997 : Andrew Green atteint la barre des 1200 km/h : 1233,596 km/h (Thrust SSC3) à Black Rock Desert USA



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les origines , les règles principales , les lexiques   2012-08-07, 11:00

La Formule 1

Discipline reine du sport automobile, la Formule 1 est théoriquement la seule à pouvoir se targuer du titre de “Grand Prix”. A travers les années, les voitures ont subi beaucoup de changements. De nos jours la Formule 1 est :

une voiture en fibre de carbone et aluminium d'environ 640 kg avec un moteur V8 de 2,4 l de 760 chevaux. Les bolides peuvent atteindre la vitesse maximale de 349 km/h. Elle met 2s5 pour atteindre les 100 km/h. En 2011, 12 écuries avec des budgets oscillant entre 30 et 250 millions d'euros avec 24 pilotes engagés disputent le championnat du monde avec 20 Grands Prix.




Créé en 1950, le Championnat du Monde de Formule 1 a fêté ses 50 ans en 2000. Le Grand Prix qui a inauguré le championnat du monde a été le Grand Prix de Silverstone en Grande-Bretagne qui a eu lieu le 13 mai 1950 (vainqueur : Nino Farina sur Alfa Romeo). Le premier champion du monde sacré fut l’Italien Giuseppe 'Nino' Farina sur Alfa Romeo en 1950. Depuis, chaque saison, entre 15 et 20 épreuves (20 en 2011) se disputent pour l’attribution des titres de champions du monde des constructeurs et des conducteurs. Les différents circuits de F1 mesurent entre 3 (Monaco) et 7 km (Spa).






Un Grand Prix de F1 ne doit pas dépasser les deux heures. La distance d’un GP ne doit pas dépasser les 305 km.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les origines , les règles principales , les lexiques   2012-08-10, 11:04



  • Quelques dates concernant les évolutions techniques



1957 : L’introduction du moteur arrière installé sur une Cooper-Climax conduit par Jack Brabham à Monaco avec une première victoire en 1958 en Argentine signée Stirling Moss.

1962 : L’Anglais Colin Chapman invente le monocoque d’aluminium. Le pilote y est allongé avec les bras plus tendus qu’avant.

1967 : Introduction du premier moteur “ porteur ”, le Ford-Cosworth mis au point par deux ingénieurs anglais, Keith Duckworth et Mike Costin et commercialisé sur la recommandation de Colin Chapman par l’écurie Ford.

1968 : Les ailerons font leur apparition sur les Ferrari permettant une meilleure motricité et un passage plus vite en virage.

1971 : Grâce à Firestone, les pneus deviennent lisses améliorant ainsi les performances. Afin de réduire la vitesse, les rainures furent introduites en 1998.

1977 : Le patron de Lotus, Colin Chapman invente le “wing-car”, la première F1 à effet de sol. Mario Andretti remporte une première victoire cette année-là à Long Beach.

1977 : Grâce aux ingénieurs de Renault (Bernbard Dudot, Jean-Pierre Boudy), les moteurs turbo conquièrent la F1. La première victoire est signée par Jean-Pierre Jabouille cette même année.

1982 : L’ingénieur anglais John Barnard de l’écurie McLaren met au point la coque en carbone.

1989 : Grâce à John Barnard qui travaille désormais chez Ferrari, la boîte de vitesse devient semi-automatique (le pilote n’utilise plus l’embrayage). On lui doit également les freins en carbone.

1990-2000 : La technologie remplace la mécanique. La F1 entre dans le monde de l’informatique. Les moteurs atmosphériques sont de retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les origines , les règles principales , les lexiques   2012-08-16, 10:13

Attribution des points

Nouveau barème de points à partir de la saison 2010.

La FIA a proposé la répartition suivante : 25 points (au lieu de 10) récompenseraient le vainqueur d'un Grand Prix, 20 points (au lieu de Cool pour le deuxième et 15 points pour le troisième (au lieu de 6) puis 10, 8, 6, 5, 3, 2 et 1. Ce système attribue donc des points aux dix premiers (huit avant), cela pour répondre à la hausse du nombre d'écuries engagés (13 au lieu de 10 en 2009).
A la fin de la saison, le pilote et l’écurie totalisant le plus de points gagnent le championnat du monde des conducteurs et des constructeurs.

La répartition des points a subi un nouveau changement pour l'année 2011.

1er – 25 points
2e – 18 points
3e – 15 points
4e – 12 points
5e – 10 points
6e – 8 points
7e – 6 points
8e – 4 points
9e – 2 points
10e – 1 point

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les origines , les règles principales , les lexiques   2012-08-20, 11:50

Formule 3000
<p>Bien qu’elle dispute un championnat “Intercontinental”, elle n’est en fait implantée pour le moment qu’en Europe, où elle a débuté en 1985 à Silverstone. Le championnat se dispute entre des voitures monoplaces sur des circuits fermés dans des conditions similaires à celles de la Formule 1. La formule 3000 avec ses coûts réduits est considérée comme une sorte d’école de la Formule 1. Issues du milieu de karting, la plupart des pilotes de Formule 3000 ont d’ailleurs pour but de passer en F1. La F3000 est venue remplacer la Formule 2, qui survit encore au Japon. Elle a été créée à l’instigation du président de l’ Association des Constructeurs de F1, Bernie Ecclestone, et elle est très proche de la Formule 1 du temps des moteurs turbo compressés. C’est ainsi que la grande majorité des voitures sont propulsées par l’ancien moteur Ford-Cosworth DFV qui a remporté 155 victoires en Grands Prix.
Depuis 2005, les séries GP2 (monocoques en fibre de carbone ; vitesse maximale 320 km/h ; 2,95 secondes à atteindre les 100 km/h, 6,70 secondes à atteindre les 200 km/h) remplacent à leur tour la Formule 3000.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les origines , les règles principales , les lexiques   2012-12-14, 09:26

Formule 3


La troisième formule internationale de monoplaces est la Formule 3, créée au début des années 50. Il s’agit de monoplaces dont le moteur, dérivé de la série, possède une cylindrée de 2 litres également, mais dont la puissance est limitée par une bride de 24 mm sur 3 mm disposée sur le système d’admission. Cette particularité permet d’accroître la longévité des moteurs, donc de réduire le coût. La Formule 3 est particulièrement présente en Europe, spécialement en Grande-Bretagne.



En 1997, Soheil Ayari, champion de France de F3 en 1997, fut le premier français à figurer au palmarès du prestigieux et spectaculaire Grand Prix F3 de Macao (un circuit très rapide en pleine ville). Senna l’a remporté en 1983, Michael Schumacher en 1990, Coulthard en 1992 et Ralf Schumacher en 1995. D’autres vainqueurs français : Tristan Gommendy en 2002, Nicolas Lapierre en 2003 et Alexandre Prémat en 2004 [b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les origines , les règles principales , les lexiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les origines , les règles principales , les lexiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QCM sur les règles de golf.
» Nouvelles règles du golf 2008
» Entier barbe superbe très typé, bonnes origines à vendre
» Nouvelles règles 2010-2011
» Quelques règles à respecter!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Circuit House :: SPORTS MOTEURS :: Paddocks-
Sauter vers: