Circuit House

Pour tous les amoureux des sports moteurs en Belgique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  LiensLiens  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le top 10 des questions qui fâchent dans le sport automobile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Le top 10 des questions qui fâchent dans le sport automobile   2011-11-16, 13:35

1 AVEC OU SANS BERNIE ECCLESTONE ?

Bernie, c'est un peu Maître Yoda. Hors d'âge mais toujours là. Indispensable à la F1 selon certains. Quoique son business plan a vécu. Après avoir graissé la patte d'un banquier allemand aussi fiable que Jabba the Hutt à hauteur de 44 millions de dollars afin d'éviter un contrôle fiscal interstellaire, l'homme qui a fait la F1 moderne, mis dans l'embarras par la justice allemande, ne fait plus l'unanimité au sein de CVC, le fonds d'investissement qui détient les droits commerciaux de la F1, déjà agacé par sa sortie de piste médiatique sur Hitler il y a quelques mois. Sachant que 2012 marque la fin des Accords Concorde qui régissent le business de la discipline, l'homme d'affaires britannique joue actuellement gros.



2 LE MANAGER DE ROBERT KUBICA PREND-IL ERIC BOULLIER POUR UNE SAUCISSE ?
Il n'est pas question de tenter le début des prémices d'une amorce d'humour sur la santé du pilote polonais. Très grièvement blessé à l'orée de la saison, opéré à plusieurs reprises, il lutte depuis pour recouvrer l'intégralité de ses moyens. N'empêche que Daniel Morelli, son agent, nous joue depuis quelques mois la symphonie des trompettes. Ses plus grands tubes ? « Robert sera au volant au Brésil » et « Robert bientôt sur simulateur ». Pendant ce temps, l'intéressé essayait de bouger le bras, puis la main, et il travaille actuellement sur ses doigts. Malheureusement, Kubica semble loin d'être prêt. 2012, c'est demain. Un avis médical, si possible indépendant, donc neutre, parait être la façon la plus professionnelle de trancher. LRGP ne peut pas éternellement s'en remettre aux bulletins de santé du Docteur Morelli, pas loin de l'exercice illégal de la médecine !



3 PSA DOIT-IL VIRER OLIVIER QUESNEL ?
Rendez-vous compte, le méchant homme ! Il a osé accorder cette saison un statut de deuxième pilote n°1 à Sébastien Ogier... Moyennant quoi le directeur de Citroën Racing a, l'an dernier, assuré le futur sportif de la marque à l'horizon 2012. Ben oui, selon son propre feeling de l'époque, Sébastien Loeb était plutôt parti pour raccrocher fin 2011. L'idée, à court terme, c'était d'éviter de se retrouver avec un Latvala ou un Hirvonen face à Ogier passé chez Ford. Seulement... Biiiiip ! Désolé les Chevrons, vous voilà pris en faute. Le management du sport, quand on a la chance de mettre ses couleurs et son nom sur un Messi, un Bryant, un Federer, un Karabatic, un Bolt ou un Loeb, consiste notamment à lui imposer une décision quant au renouvellement de son contrat très en amont de son échéance. Pas dans les dernières semaines. C'est tout de même la prérogative de celui qui fait le chèque. En outre, quelle que soit la décision de la star, vous avez ainsi le temps de vous adapter. C'est pro. Et ça aussi, l'intéressé est forcé d'en convenir. En laissant la main à Loeb sur la question, Citroën a créé les bactéries qui, dans le bouillon de la course, ont développé le pataquès interne qui a fait jaser. Elle est là, l'erreur de Quesnel, du moins s'il est décisionnaire en matière de contrat. Mais était-ce le cas ? Il est en revanche celui qui a été contraint de composer avec une situation inextricable et deux égos logiquement inconciliables. Car ni l'un ni l'autre n'avait tort. Puis, sans Quesnel, Citroën a tranché. En faveur de Loeb. Logique puisqu'il voulait poursuivre sa carrière. Et sacrifié Ogier. Dommage. D'après certaines rumeurs, Quesnel pourrait être débarqué. Il faut bien que quelqu'un porte le chapeau. De quoi ? De pas grand chose dans la mesure où le seul déficit d'image, au bout du compte, est pour Ogier. Son coup de gueule en Allemagne, bien que légitime au regard de promesses non tenues, a été maladroit. Et puis s'attaquer à une icône...
Sinon, Quesnel n'a pas laissé échapper un titre en WRC depuis son arrivée. Il a également été de la victoire de Peugeot au Mans alors que le programme du Lion en endurance était mal embarqué. Depuis, si la 908 manque de réussite dans la Sarthe, elle n'en flambe pas moins en ILMC, notamment en Chine, à l'appui d'une croissance à deux chiffres sur le marché. Les résultats sont là. Après, pour satisfaire le canal historique, Quesnel n'est pas Fréquelin. Il est Quesnel. Mais est-ce le plus important ?



4 VETTEL PUISSANCE 3 ?

Il est plutôt sympathique ce jeune allemand. Il est même fan des Beatles, ce qui permet au public vieillissant de la F1 de ne pas se sentir bon pour l'hospice, où chacun sait que les audiences ne sont pas folichonnes lorsque le départ d'un GP tombe dès potron-minet ou après l'extinction des feux. Evidemment, la boisson qui permet de fixer un arbre pendant huit jours sans cligner des yeux fera tout pour lui fournir une monoplace de concours. En face, ceux dont il parait que c'est le vrai métier, à eux, de faire de la course, ne l'entendent pas de cette oreille. Il est d'ailleurs temps de réagir. Et avec nos encouragements. Car Red Bull Racing est devenue tout ce qu'elle ne voulait pas être : psychorigide et ennuyeuse. Une écurie de F1, quoi...



5 MAIS OU EST DONC PASSE LE GRAND PRIX DE FRANCE ?

Pour promettre monts et merveilles en douce, du haut d'un col-cravate Hermès à trois jours de travail au Smic, la France s'est découverte cette année du champion du monde en puissance dans le paddock. Mais depuis Spa-Francorchamps, le Grand Prix de France semble avoir fait pschitt : ce n'était, parait-il, qu'une question de jours, avant que François Fillon ne nous annonce le Castellet en 2013 au prix d'une savante alternance avec la Belgique. Et puis le silence radio. M'est avis qu'à l'approche des présidentielles, ce n'est pas le moment d'assumer le retour d'un évènement impopulaire, si j'en crois les lobbies qui ont eu la peau du projet de Flins. Cela dit, la perspective Paul Ricard laisse dubitatif. Réelle, l'impression d'un retour de la F1 à tout prix dans l'hexagone, quitte à bricoler : vu le tracé de la piste et la configuration globale des infrastructures, pas un seul spécialiste du sport automobile, et de la F1 en particulier, ne peut croire que dans ces conditions, le Grand Prix de France puisse avoir de la gueule...



6 LE RALLYE EST-IL EN SI BONNE SANTE ?

Je me souviens d'une conversation avec David Richards, il y a une petite dizaine d'années, dans le motor-home BAR. Alors promoteur et détenteur des droits du WRC via ISC, il avait essayé de me convaincre qu'il pouvait sur une décade faire du rallye l'un des sports majeurs dans le monde. En vain. Il n'y est d'ailleurs pas parvenu, ce qui ne l'empêche pas d'être parmi les plus brillants et les plus sympathiques entrepreneurs du sport auto moderne. Reste qu'à vouloir plier le rallye pour le formater pour d'hypothétiques programmes TV, avec l'aval des marques impliquées à l'époque, il l'a dénaturé avec des parcours trop étriqués. A contrario, la FIA libère actuellement les organisateurs de ce carcan pour renouer avec l'itinérance d'antan. Mais encore ne faut-il pas faire n'importe quoi. Le week-end dernier, au Pays De Galles, les six heures de route, aller-retour, pour seulement trois spéciales et 25 km contre le chrono, n'étaient pas justifiées. Relancer les pilotes sur quelques très longues spéciales, pourquoi pas. Mais quel est l'intérêt de leur faire parcourir des centaines de kilomètres de liaisons pour si peu ? Question maitrise de la consommation et des émissions, c'est une aberration. Sans parler du coût pour les équipes et de la logistique de l'organisateur. Reste que cette envie d'ouverture est une bonne chose. C'est ça, le rallye. Le concept se suffit à lui-même, compliqué pour le grand public et les médias mais c'est ainsi. En janvier prochain, sur le Monte-Carlo, le Turini de nuit fera plus de buzz que n'importe quelle super-spéciale sur un parking de supermarché. Un rallye doit raconter une histoire, pas être réduit à un jingle. A cette condition les médias feront l'effort, du moins si quelqu'un réalise un jour qu'en termes de développement des retombées du championnat, il ne serait pas inutile de leur offrir des conditions de travail correctes, et, en matière de droits, des tarifs réalistes. Pour le reste, puisque la définition technique des autos est actuellement cohérente, tout est question de plateau. Il y a encore quelques semaines, l'horizon était prometteur, avec Mini et Volkswagen appelés à rejoindre Citroën et Ford. Seulement, un bruit de parc d'assistance annonçait à Builth Wells un gros doute quant à la réelle bonne volonté de BMW concernant Mini. Surtout, Malcom Wilson et Ford n'ont toujours pas annoncé qu'ils poursuivaient l'aventure. L'histoire du rallye, un jeune championnat comparé à la F1, est ainsi faite de cycles. Les composantes environnementales et sécuritaires sont en revanche très récentes. A ce propos, il ne serait pas stupide d'ouvrir un peu le règlement concernant les pneumatiques. En Grande-Bretagne, sur les deux spéciales asphalte du jeudi, les pilotes ont été contraints d'évoluer en pneus terre tendres. Les autos se comportaient comme des aéroglisseurs, en totale dérive, très rétives. Un grave accident aurait été difficile à justifier d'un « ils avaient une monte totalement inadaptée »...



7 JEAN ALESI DOIT-IL DISPUTER INDY 500 ?
Jean, faut juste le laisser tranquille. Et ne lui parlez pas de Dan Wheldon. Jean n'est pas comme nous, c'est un pilote. Il a envie d'Indianapolis, il ira. A la clé, le privilège d'avoir disputé le GP de F1 de Monaco, les 24 Heures du Mans, et les 500 Miles. Une statistique de seigneur.



8 QUE PEUT-ON ATTENDRE DU CHAMPIONNAT DU MONDE D'ENDURANCE ?

Franchement, à l'évocation de Peugeot, Audi, Aston Martin, Porsche et Toyota bientôt à la lutte pour un titre mondial et le diamant du Mans, il y a de quoi saliver. Attendons toutefois de voir si les quatre marques, selon le timing de leurs programmes respectifs, seront réellement réunies en piste. Attendons-nous également à quelques gros coups de gueule à la Pescarolo. Souhaitons ainsi bien du courage à l'ACO dans l'établissement des équivalences entre essence, diesel, hybride, et bientôt je ne sais quoi. L'ouverture aux nouvelles technologies de la mobilité est une excellente chose, mais l'impératif d'équité sera malheureusement impossible à satisfaire. C'est du moins l'opinion de tous les ingénieurs de haut niveau impliqués dans les autres disciplines du sport auto. Au-delà de cette problématique majeure, l'ACO devra aussi muscler son jeu pour se montrer digne d'un label « championnat du monde ». Globalement, l'organisation ILMC est trop hésitante et hétérogène d'une course à l'autre. Dépositaires des 24 Heures, une course si énorme qu'on lui pardonne toujours tout, nos amis sarthois ne sont pas réputés pour leur capacité à se remettre en cause. Et puis ce côté Bourvil à l'Elysée, qui ne manque pas de susciter quelques doutes quant au développement du projet. Puissent-ils me donner tort !



9 MAIS POURQUOI FERRARI NE REMPLACE-T-ELLE PAS MASSA ?

Pour la même raison que Red Bull conserve Mark Webber. Lorsque l'on aligne en piste un calibre comme Fernando Alonso, il n'est pas nécessaire de vouloir lui adjoindre un deuxième champion potentiel. Il suffit de voir ce qu'à donné sa cohabitation avec Lewis Hamilton, ou plus récemment le binôme Loeb-Ogier. Si Ferrari est capable de produire l'an prochain la meilleure monoplace du plateau, Massa sera largement en mesure de faire le job en ce qui concerne le titre constructeurs. N'empêche que plusieurs questions méritent d'être posées : Felipe est-il toujours le pilote passé à deux doigts de la couronne 2008 ? Son accident a-t-il eu une incidence sur son niveau de performance, ou le Brésilien est-il simplement gêné par les pneumatiques actuels ? Evidemment, quitte à ce qu'il soit confiné dans un rôle de numéro 2, Ferrari pourrait lancer un jeune. D'un autre côté, le Pauliste mérite bien que la Scuderia lui laisse une chance...



10 A QUAND UNE NOUVELLE ECURIE FRANCAISE EN F1 ?

Non, je plaisante...



http://blog.lefigaro.fr/F1-tour-de-chauffe/2011/11/le-top-10-des-questions-qui-fachent-dans-le-sport-automobile.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
NSUTT
Expert
avatar

Nombre de messages : 136
Age : 31
Date d'inscription : 12/02/2008

MessageSujet: Re: Le top 10 des questions qui fâchent dans le sport automobile   2011-11-16, 17:17

J'adore!!!
Des tas de vérités dites avec le brin d'humour qu'il faut! Félicitations à l'auteur de cet article!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackflag2.spaces.msn.com/
Vertigomaniac
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 739
Age : 48
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Le top 10 des questions qui fâchent dans le sport automobile   2011-11-16, 20:36

fallait oser...

C.H.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stopango
Bronze VIP
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 62
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Le top 10 des questions qui fâchent dans le sport automobile   2011-11-17, 16:32

Vrai de vrai ...fallait oser C.H.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marshall
Admin
avatar

Nombre de messages : 4148
Age : 64
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Le top 10 des questions qui fâchent dans le sport automobile   2011-11-17, 16:57

Excellent et plein de vérités...meme si elles dérangent !

_________________
http://corvette-fan-bis.skynetblogs.be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corvette-fan-bis.skynetblogs.be  http://why-not.skynetblo
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le top 10 des questions qui fâchent dans le sport automobile   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le top 10 des questions qui fâchent dans le sport automobile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Questions] Moteur 1KZ-T dans LJ73
» Questions diverses sur la C6 Grand Sport
» Moteur 2K6 ( quelques questions sur boite vitesse)
» Le topic des questions futiles
» Questions/Réponses sur Database,Pack,Stage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Circuit House :: SPORTS MOTEURS :: Paddocks-
Sauter vers: