Circuit House

Pour tous les amoureux des sports moteurs en Belgique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  LiensLiens  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les nouvelles technologies en compétition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-02-24, 11:35

STAVELOT - Un groupe d'experts chargé par le ministre wallon de l'Economie, Jean-Claude Marcourt, de présenter une vision d'avenir des technologies automobiles a rendu son rapport. Il formule 17 recommandations visant à faire de la Wallonie un acteur important dans le développement des moteurs propres.
Le groupe préconise notamment l'implantation d'un réseau de bornes de rechargement, une course "zéro-émission" sur le circuit de Francorchamps, la création d'une flotte de véhicules électriques pour des entreprises publiques, etc.

Le ministre prendra contact avec les acteurs de terrain (entreprises publiques, circuit de Francorchamps, pôle de compétitivité, sociétés d'investissement, Awex, etc.) pour mettre en oeuvre ces recommandations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-03-23, 17:45

F1: Jean Todt dit à Bernie d'oublier le bruit et de penser vert




Par Auto123.com,
le mercredi, 23 mars, 2011


Tweet




Jean Todt écarte les craintes de Bernie Ecclestone sur la perte de la sonorité si particulière de la F1 dès 2013.

Bernie Ecclestone avait révélé récemment vouloir combattre le président de la FIA au sujet des moteurs 4 cylindres turbo de 1.6 litre prévus à partir de 2013.

Cependant Jean Todt affirme qu'il est important d'accepter le changement et que la F1 doit devenir plus verte.

Le président de la FIA déclare dans le quotidien Sydney Morning Herald : « J'entends déjà parler du son (du moteur), mais c'est l'évolution ».

Le Français insiste : « Il y a vingt ans, c'était un moteur 12 cylindres, maintenant c'est un V8 de 2.4 litres... je crois qu'il est très important pour la F1, le sommet du sport automobile, d'embarquer dans l'évolution de la société. Avec l'introduction de plus de technologies à l'avenir, elle deviendra de plus en plus verte ».


Sujets: bernie ecclestone, fia, jean todt, course automobile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Ericerac
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 2099
Age : 63
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-03-23, 19:22

Pfff, je tonderais avec la bonne tondeuse essence qui fume si bien à la place!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ericerac.be.tf
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-03-25, 10:31

Crédits photo : All Rights Reserved
Goodyear Eagle F1 Asymmetric 2 : Un concentré de technologie

le 24/03/2011 par Julien

Pour prétendre s’imposer dans une catégorie fortement disputée le Goodyear Eagle F1 Asymmetric 2 inaugure un combiné de technologies impressionnant.
> L’amélioration du freinage
L’Eagle F1 Asymmetric utilise le ActiveBraking qui se caractérise par une carcasse à plis croisés et un mélange de gomme silice haute surface.
Cette technologie permet d’augmenter de manière considérable la surface au sol sous la pression du freinage. Permettant ainsi de réduire les distantes d’arrêt. A contrario un bloc traditionnel n’évolue pas ou peu durant ces phases.
En outre le nouveau mélange de gomme est composé de polymères à poids moléculaire élevé, une très forte teneur en silice et une résine de traction venant du sport automobile. L’ensemble améliore le freinage sur sol mouillé.


> Plus de précision de conduite
L’Eagle F1 Asymmetric possède une carcasse à plis croisés rigidifiant le profil. Les bénéficies constatés sont une plus grande précision de conduite, et une tenue de route et freinage sur sol sec d’un niveau supérieur.

> Bilan énergétique optimisé (FuelSaving)
Pour apporter une réduction de la consommation (et donc des émissions de C02), le Eagle F1 Asymmetric 2 repose sur 3 solutions :
Ø Un poids réduit avec moins de matière et une construction optimisée afin de limiter les échauffements, et la résistance au roulement.
Ø Un nouveau type de silice haute performance permettant de réduire les échauffements.
Ø Un travail aérodynamique sur les flancs.
La rigidité de la bande de roulement assure une pression uniforme et une distribution de la rigidité sur toute l’empreinte au sol, permettant une augmentation du kilométrage potentiel du pneu.
En vue du futur étiquetage des pneumatiques, le Eagle F1 Asymmetric 2 est optimisé pour émettre un volume sonore mesuré.


http://www.rezulteo-pneu.fr/nouveau-pneu/goodyear-eagle-f1-asymmetric-2-un-concentre-de-technologie-1996
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-03-25, 10:33

Les Andros Car vous donnent rendez-vous les 21 et 22 mai 2011 pour venir assister à la première course de voitures électriques sur asphalte.

Les petites voitures électriques du Trophée Andros – les Andros Car – vont quitter les pistes enneigées des montagnes pour rejoindre la ville de Pau, où se tiendra la première course de voitures 100% électriques fin mai.

La compétition, parrainée par EDF, attire de nombreuses personnalités du sport automobile : Nicolas Prost, Franck Largorce, Olivier Pernaut, Fabien Barthez, Soheil Ayari, Adrien Tambay ou encore Olivier Panis ont répondu présent.

Au final, ce ne sont pas moins de 12 voitures électriques qui électriseront les rues de la cité paloise les 21 et 22 mai prochains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Canard duveteux
Expert
avatar

Nombre de messages : 119
Age : 61
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-03-25, 19:10

Bravo, car je suis pour les nouvelles technologies mais je pense qu'il faudra munir les voitures d'une sono tuning style "apocalypse now" pour maintenir l'ambiance course.
Blague à part, c'est super mais ça va être dur de suivre des courses silencieuses même si certains riverains seront ravis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-03-29, 15:45

Neuf équipes belges au départ du Shell Eco-marathon


var id2 = '0.009626373005199196';

© epa


Neuf équipes belges participeront à la 27e édition du Shell Eco-marathon Europe, qui aura lieu du 26 au 28 mai sur le circuit de l'Eurospeedway Lausitz en Allemagne, ont indiqué mardi les organisateurs. Le Shell Eco-marathon est une compétition réservée aux équipes universitaires et des hautes écoles qui présentent un véhicule capable de parcourir la plus grande distance avec le moins de carburant possible.

168 véhicules participeront ainsi à la compétition dans la catégorie Prototype tandis que 54 autres prendront le départ dans la catégorie UrbanConcept, soit un total de 222 équipes représentant 26 pays.

La Belgique sera représentée par six équipes dans la catégorie Prototype. Y prendront part: l'ECAM (Bruxelles), la Haute Ecole de la Province de Liège (Seraing), l'école Lessius Mechelen - Campus De Nayer (Wavre-Saint-Catherine), le Technisch Instituut Sint-Lodewijk (Genk), le Lycée Provincial Hornu Colfontaine (Hornu) et la VUB.

Dans la catégorie UrbanConcept, où participent des véhicules plus proches des voitures actuelles, trois équipes belges s'aligneront: à savoir une de l'ECAM, une de la Faculté Polytechnique de l'Université de Mons Hainaut et une de l'université de Liège.

L'an dernier, l'équipe française de Polytech'Nantes avait parcouru la distance record de 4.896,1 km avec un litre d'essence. (belga)

29/03/11 14h59

http://www.7sur7.be/7s7/fr/2765/Environnement/article/detail/1243017/2011/03/29/Neuf-equipes-belges-au-depart-du-Shell-Eco-marathon.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-04-05, 08:49

F1 – Impulsion de l’UE sur une discipline de monoplace électrique

Vers une compétition 100% électrique ? C’est qu’annonce Jean Todt, qui précise que la Commission Européenne a demandé à la FIA et à la Formule 1 de créer une série de championnat de voiture de course électrique pour aider à sensibiliser le public sur l’intérêt de ce type de véhicule pour l’avenir.
Jean Todt, dans une entrevue pour le Financial Times a indiqué que le Conseil d’Administration de la Fédération Internationale de l’Automobile travaille aux énoncés techniques de la voiture électrique, allant du KART aux catégories monoplaces, avec la possibilité de d’organiser un championnat de voiture électrique sur les circuits de Grand Prix du championnat du monde de F1.
En Octobre 2010, des ingénieurs français, ex-ProstGP, ont présenté le projet Formulec EF01. Une monoplace de type F3 d’environ 300cv et pouvant avoir une autonomie de 25 min dans un premier temps. Un projet soutenu par la Fédération Française du Sport Automobile pour l’horizon 2012/2013.
L’implication de la FIA dans le développement futur d’une monoplace électrique sera intéressant à suivre et, surtout quelle sera l’intérêt de Bernie Ecclestone dans l’affaire, voir de la FOTA.
Tags: FIA, Jean Todt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-04-15, 10:31

OSCar eO : le premier 4×4 électrique au Paris-Dakar 2012

Le 14 avr 2011 | Par Yoann NUSSBAUMER | Dans Compétition, Voiture électrique | 0 commentaire



C’est une première : un équipage prendra le départ du Paris-Dakar 2012 au volant d’un 4×4 électrique développant 428 ch. Avec un prolongateur d’autonomie bien sûr !

Andris Dambis, le directeur de la société d’ingénierie du sport automobile OSC nous explique sa démarche à travers le projet OSCar eO : « Les véhicules électriques ont déjà participé aux différentes compétitions du sport automobile mais personne jusqu’ici n’a osé participer à des rallye-raids comme le Dakar. Nous serons les premiers à le faire. »

Cette voiture électrique hors normes nous vient de Lettonie. Elle embarque des batteries issues du fabricant Winston Batteries et fournissant une puissance de 61kWh. Les deux moteurs électriques en ont bien besoin : ils développent une puissance allant jusqu’à 315kW en pic (ce qui correspond à 428 ch) pour une puissance continue de 180kW (soit 244 ch). La vitesse de l’engin est limitée à 140 km/h afin de préserver l’autonomie.
L’autonomie justement, voilà un sujet épineux. Elle varie entre 150 km et 300 km en fonction des types de terrains, et c’est évidemment trop peu pour le Dakar. Malgré les batteries et le système de récupération d’énergie au niveau des amortisseurs développé par Donerre-Amortisseurs, l’équipe a du trouver une autre solution.

L’eO embarque donc un moteur essence Nissan et 200 litres de carburant pour faire office de générateur, à l’image de ce qu’on retrouve sur la Chevrolet Volt ou la Fisker Karma.
M.Dambis explique : « Nous ne pouvons pas nous en passer. La seule alternative c’est d’installer un deuxième kit d’accumulateurs sur le véhicule mais ils sont déjà très nombreux. En fait, nous serons même assis dessus car certains seront montés directement sur le plancher de l’habitacle qui est bien adapté à leur fixation. »
Ainsi équipés, nos amis du Team Latvia espèrent donc gagner le Dakar dans la catégorie « énergies alternatives » … et c’est bien tout ce que je leur souhaite !

Plus d’info : Oscareo.lv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Icri
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 253
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-04-15, 13:12

C'est donc un véhicule électrique qui fonctionne à l'essence ? Wink C.H.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-04-18, 19:11

Nissan LEAF(TM) NISMO RC, le Zéro Emission est désormais possible même en compétition :


Communiqué

FRANKLIN, Tennessee, April 18, 2011 /PRNewswire/ -- Le nom inscrit sur le bandeau noir, juste en dessous de l'imposant aileron arrière réglable, indique Nissan LEAF(TM). Le groupe motopropulseur est zéro émission 100 % électrique avec des batteries lithium-ion de dernière génération, tout comme le premier véhicule électrique de grande série produit par la marque. L'air de famille est bien visible même si cette version affutée pour le circuit se passe de portes et sièges arrière, de coffre, de système audio, de navigation et autres commodités diverses. Mais les similitudes entre la Nissan LEAF de série et la Nissan LEAF NISMO RC s'arrêtent là. Comme le suggère le sigle << RC >> (pour Racing Competition), ce nouveau véhicule électrique qui a fait ses débuts au Salon International de l'Automobile de New York 2011, a été conçu à dessein pour donner un nouveau sens aux mots << Racing Green >> (<< Course Verte >>).
Déjà chef de file mondial des véhicules zéro émission produits en grande série la Nissan LEAF a été lancée fin 2010, aux Etats-Unis, en Europe et au Japon. Nissan considère désormais l'univers de la compétition comme une manière d'attirer l'attention sur le potentiel apparemment non exploité des véhicules électriques.
<< En réunissant les talents de NISMO, la division sport automobile, très réputée, de Nissan, et les ingénieurs attachés aux écuries des championnats de Super GT et FIA GT1, la Nissan LEAF NISMO RC servira de laboratoire roulant pour accélérer la mise au point de systèmes pour véhicules électriques et de dispositifs aérodynamiques. Elle constituera en même temps une plate-forme de développement pour les nouvelles séries de sport automobiles vertes >>, a expliqué Carlos Tavares, Chairman Nissan Americas, qui s'exprimait dans le cadre du Salon International de l'Automobile de New York.
Le nouveau véhicule de course électrique fera vraisemblablement une série d'apparitions spéciales de démonstrations lors de différentes rencontres sportives automobiles en 2011, l'entreprise souhaitant explorer la voie de séries spéciales zéro émission pionnières dans les années à venir.
Vous pouvez accéder au communiqué complet ainsi qu'aux photos à partir du lien suivant : http://www.newsroom.nissan-europe.com/fr/fr-fr/Media/Media.aspx?mediaid=79843
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-04-21, 08:12

F1: Les nouvelles voitures de F1 pourront rouler 100% électrique!




Par René Fagnan,
Autres articles de l'auteur
le mercredi, 20 avril, 2011


Le directeur de l’écurie de Formule 1 Williams, Adam Parr, a déclaré dans une récente interview que les nouveaux moteurs de F1 allaient avoir un son fantastique et qu’ils allaient être formidables pour l’avenir du sport automobile.

Quand la FIA a annoncé qu’à partir de 2013 les nouveaux moteurs de F1 devaient être des quatre cylindres hybrides, plusieurs hauts responsables, dont Bernie Ecclestone, le grand patron de la F1, et Luca di Montezemolo, le président de Ferrari, ont publiquement affirmé leur désaccord.


Nelson Piquet au volant de la Brabham-BMW turbo de 1200 chevaux en 1982. (Photo: WRI2)
Montezemolo a déclaré que Ferrari ne fabriquait pas de petits moteurs de sous-compactes tandis qu’Ecclestone a prévenu que ces moteurs limités à 12 000 tours/minute allaient avoir une sonorité exécrable et qu’ils feraient fuir les amateurs (et les télévisions du monde…).

Mais dans une interview accordée à Reuters, Parr a déclaré être un fervent supporteur de ces moteurs.

« Pourquoi avons-nous besoin d’un nouveau moteur ? » demande-t-il.

« Parce que nous disposons de ce V8 qui est, dans une configuration ou une autre, essentiellement le même depuis nombre d’années. Sa technologie est dépassée. Il n’a rien à voir avec ce qui se fait dans le vrai monde. Et je crois que c’est pour cette raison que nous avons autant de problèmes à amener de nouveaux partenaires en F1 et que nous ne parvenons pas à faire évoluer notre sport, » de dire Parr.

Les règlements techniques stipulent que les moteurs devront être des quatre cylindres turbos alimentés par injection directe d’essence à une pression de 500 bars et munis d’un KERS (dispositif de récupération d’énergie cinétique) quatre fois plus puissant que le système actuel.

« Le moteur disposera d’une turbine qui générera de l’électricité pour augmenter temporairement la puissance du moteur et d’une autre turbine qui récupérera l’énergie des échappements afin de recharger les batteries pour s’en servir plus tard, » de dire Parr.

L’homme fort de Williams précise que ces moteurs produiront plus de 800 chevaux et – c’est un point vraiment intéressant – que les voitures rouleront en mode 100% électrique dans la ligne des puits !

« Nous disposerons alors d’une technologie d’avant-garde ; d’une technologie qui constitue l’avenir des voitures de série. Nous transmettrons un message très fort combinant performance et respect de l’environnement, ainsi de ce que la haute technologie peut accomplir. Et l’action en piste sera aussi intense, sinon plus qu’aujourd’hui, » d’ajouter Parr.

« Le monde change, et nous devons changer aussi, » de conclure Parr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-05-03, 08:38

Vidéo : Nissan LEAF NISMO RC

Publié par Xavier Dessenoix le 29 avril 2011
Après une première apparition mondiale à New-York, la Nissan LEAF NISMO RC revient dans une première vidéo.
Le constructeur japonais avait annoncé avant le début du Salon de New-York qu’il présenterait lors du rendez-vous américain un prototype de course électrique. Voici donc la LEAF NISMO RC, basé sur la berline zéro émission mais qui a une tout autre allure, beaucoup plus radicale et sportive.
Après sa première sortie mondiale aux Etats-Unis, la firme nippone nous offre donc une première vidéo mettant en scène son bolide. Nous pouvons nous rendre compte de la silhouette générale du véhicule, mais nous pouvons également voir que sur circuit, elle fait vraiment voiture de course malgré son moteur électrique.
« En combinant les talents de NISMO avec la renommé de la marque Nissan dans le sport automobile, La Nissan LEAF NISMO RC servira de laboratoire roulant pour le développement des véhicule électrique et des systèmes aérodynamique et servira de plate-forme pour le développement de la future génération de sport automobile vert », a déclaré le président de Nissan Etats-Unis, Carlos Tavares.
Concrètement la carrosserie en trois parties comporte des sections avant et arrière amovibles ainsi que des feux avant et arrière à LED. L’aileron arrière est lui réglable depuis le poste de pilotage. Par rapport à la LEAF de série, la silhouette de la voiture reprend elle un aspect de voiture coupé ce qui lui permet de perdre du poids. Pour être performante sur la piste, la carrosserie a été réalisée en fibre de carbone.
Pour ce qui est de la motorisation, la pistarde zéro émission est propulsée par un moteur électrique développant une puissance de 107 chevaux. Elle reprend également le même système de batteries que la Nissan LEAF standard. Avec ce moteur, elle atteint le 0 à 100 km/h en seulement 6.85 secondes et peut monter jusqu’à 150 km/h en vitesse de pointe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-05-12, 08:24

Une première mondiale qui signe un pari sur l’avenir



Une course 100% électrique, un tournant dans l’histoire du grand prix
Présentation d’une des voitures éléctriques qui va concourir au Grand Prix de Pau. © J-P. Gionnet

Le parc Beaumont accueillera, lors du grand prix, le village de la mobilité électrique. Il hébergera l’un des neuf paddocks : celui des voitures électriques du trophée Andros pour la première course 100% électrique. Nul doute que l’arrivée sur asphalte d’un autre type de véhicule, marquera un tournant dans l’histoire des couses automobiles.




« Cela représente un véritable changement pour le sport automobile, un défi pour les coureurs et une curiosité indéniable pour le public. Il s’agit de la première course mondiale sur route ! D’habitude cela se passe sur glace. Aujourd’hui, les voitures électriques ont été adaptées pour l’asphalte. Olivier Panis, très connu des initiés, sera l’un des coureurs » évoque Jean-Marc Jubault- Bregler, élu municipal, délégué au grand prix.

Hors circuit
Pour ce qui se passera hors piste, vous aurez l’occasion de découvrir le parc Beaumont transformé en vitrine du savoir-faire des principaux constructeurs et équipementiers en matière d’automobiles électriques. A ce sujet, Jean-Marc Jubault-Bregler, a convaincu et mobilisé les acteurs de la filière verte, en partenariat avec l’ASAC (association sportive de l’automobile club basco béarnais) et le promoteur Patrick Peter, pour faire entrevoir aux visiteurs la compétition automobile sous un autre visage. «Plus propre, sans émission de gaz à effet de serre, moins bruyante. Nous voulions mettre l’accent sur le coté environnemental et les autres modes de transport.
Il nous semblait essentiel de montrer qu’il ne semble pas si difficile d’adopter des comportements éco-citoyens» concède le délégué. Une vingtaine de véhicules et prototypes seront visibles en exposition. Tout comme un salon, les visiteurs désireux d’informations pourront se renseigner auprès des constructeurs présents sur les technologies, afin d’appréhender au mieux les différentes possibilités de transport. Enfin, une sensibilisation auprès des scolaires figure dans le même soucis de découvertes, au programme de la semaine. «Trois classes de collégiens seront accueillies le jeudi 19 mai par la société EDF pour leur présenter l’hydroélectricité, comment cela fonctionne, le respect de l’environnement ect...Un visite du village est également prévue. Nous espérons étendre cette opération l’année prochaine à plusieurs établissements palois» assure le conseiller municipal.

Un message fort
Jean-Marc Jubault- Bregler, souhaite insuffler par cette nouvelle dynamique, «une volonté d’ouvrir les portes sur ce qui se passe dans le monde, et d’accompagner la réflexion de manière globale. Des choses émergent, il faut arrêter d’être pessimiste et commencer plutôt à anticiper l’avenir.
Nous devons aller de l’avant, les technologies évoluent et la mobilité va se modifier, ainsi que les comportements. Et il va falloir les adapter aux problèmes environnementaux. Notre démarche, à l’occasion du grand prix, c’est d’informer et de sensibiliser, en aucun cas donner des réponses. Nous lançons le débat en quelque sorte!» suggère l’élu.



Grand Prix de Pau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-05-13, 10:37

Bernie Ecclestone cherche des solutions pour rendre la F1 "plus verte"




jeudi 12 mai 2011, par Norbert Billaud





Bernie Ecclestone a profité d’une interview pour répondre aux personnes qui s’interrogent sur le thème de "l’écologie et la discipline reine du sport automobile". Un vaste débat auquel l’argentier de la F1 tente d’apporter ses propres solutions...



Dans un premier temps, pour rendre la Formule 1 plus "verte", Bernie Ecclestone se propose de réduire la capacité d’accueil des tracés recevant une épreuve du Championnat du Monde et il va même plus loin, en proposant d’appliquer cette solution à d’autres sports : " Si vous voulez vraiment réduire les émissions, on pourrait dire aux promoteurs de réduire la capacité de leurs circuits de 10 ou 15%. 15% de personnes en moins dans les tribunes ferait une différence et vous pourriez faire la même chose avec le football. Cela ferait une différence. "

Toutefois, Max Mosley et Jean Todt ont d’autres suggestions portant cette fois sur la motorisation de la discipline. En effet, le Président de la Fédération Internationale de l’Automobile désire un moteur turbocompressé dès la saison 2013 pour rendre la compétition plus écologique. Mais, Bernie Ecclestone est loin d’être emballé par cette proposition : " Je ne suis pas heureux avec les moteurs. Prenez une monoplace du GP3, c’est la future base d’une voiture de Formule 1. Les gens viennent sur une course de F1 pour le son et la vitesse. Je ne sais pas pourquoi, Jean Todt et Max Mosley ont soumis cette idée de rendre la course en Formule 1 plus verte ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-05-18, 09:01

Les prochaines Porsche 911 utiliseraient le dispositif KERS







Par Auto123.com,
le mardi, 17 mai, 2011


Tweet





Si vous suivez la F1, vous connaissez probablement le KERS, dispositif de récupération d'énergie cinétique actuellement autorisé par la FIA pour la saison 2011. Aujourd'hui, Porsche aurait révélé à Autoblog que l'ensemble des 911 de prochaine génération l'utiliserait.

Au lieu d'accumuler l'énergie dans une batterie supplémentaire comme le font la plupart des systèmes de recyclage d'énergie existants, la technologie du fabricant allemand y parviendrait à l'aide d'un volant (flywheel) entièrement consacré à cette tâche.

Avec tout cela, Porsche serait en mesure de proposer des véhicules avec des accélérations encore plus féroces lorsqu'on en a réellement besoin et qui consommeraient moins de carburant.

Selon les informations amassées, des signes avant-coureurs de l'ajout du KERS dans les 911, seraient un allongement de leur empattement de 4 pouces et 2,75 pouces de plus sur leur longueur. Ces deux changements laisseraient juste assez d'espace aux ingénieurs pour l'intégrer.

Cette addition ne sera pas une première dans l'histoire du constructeur, puisque la 911 GT3 RS hybride emploie déjà des composantes du système développé et utilisé par l'écurie Williams.

Si KERS demeure un mystère pour vous, nous vous suggérons de lire cet article de René Fagnan, expliquant son fonctionnement dans un contexte de sport automobile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-06-01, 09:30

Round 4 : Victoire historique de la Porsche/Hybride !


L'an dernier lors de sa première participation aux 24h du Nürburgring, la Porsche 911 GT3 R Hybrid avait défrayé la chronique en dominant une bonne partie de l'épreuve avant de renoncer en vue du but. C'est donc avec une impatience non feinte que nous attendions son retour en piste. Si sa première apparition en 2011 nous laissa quelque peu sur notre faim, la seconde, en revanche, restera à tout jamais ancrée dans les mémoires.


Profitant d'une autonomie bien plus importante que la concurrence, les excellents Marco Holzer, Patrick Long et Richard Lietz ne se sont pas fait prier pour offrir au joyau de Weissach une victoire qui fera date dans les annales du sport automobile. Un succès d'autant plus beau qu'il fût acquis de très haute lutte, la Porsche Hybrid franchissant la ligne d'arrivée avec seulement 7 secondes de bon sur la Porsche 911 GT3 RSR/Manthey Racing de Dumas-Luhr-Lieb et 7,6 sur l'Audi R8 LMS/Phoenix Racing de Basseng-Rockenfeller-Fässler !


Comme souvent très palpitante à suivre, la séance qualificative fût une nouvelle fois marquée du sceau de Manuel Lauck. La révélation de la saison faisait parler la poudre et offrait à la Porsche 911 GT3 R/Pinta Racing sa première pole de la saison. Les écarts étaient cependant très serré, la Mercedes SLS GT3/Mamerow Racing de Chris Mamerow et l'Audi R8 LMS/Phoenix Racing de Marcel Fässler, respectivement 2e et 3e, ne pointant qu'à un peu plus d'une seconde. Le Manthey Racing réalisait un joli tir groupé en plaçant ses quatre montures de pointe entre la 5e et la 8e position, la plus véloce étant la 911 GT3 R/Moskovskaya de Krumbach-Wlazik-Gindorf.


Moins de réussite en revanche pour les Australiens Craig Lowndes et Warren Luff (Audi R8 LMS) qui, pour leurs premiers pas sur la Nordschleife, réalisaient un très bon 9e chrono devant des références comme Ekström, Stippler ou encore Westbrook, avant de sortir violemment de la route. Voiture détruite, leur course était, hélas, déjà finie avant d'avoir commencé. C'est sous un soleil printanier que le départ est donné. Manuel Lauck profite de sa pole position pour virer en tête au premier droit, précédant Chris Mamerow, Mike Rockenfeller et Patrick Long. Ce dernier, très en verve, met rapidement la pression sur les concurrents qui le précèdent et s'empare du leadership dès avant la fin du 2e tour ! Mamerow ne s'en laisse pas compter et prend à son tour le commandement.


Le début de course est absolument fantastique, les dépassements fusent dans tous les sens et les esprits sont particulièrement échauffés. Un peu trop sans doute ! En effet, Lauck et Kentenich (Porsche 911 GT3 R/Frikadelli Racing) sortent pour le compte tandis que Claudia Hürtgen (BMW Z4 GT3/Schubert Motorsport), victime d'une touchette, en est quitte pour une longue séance de carrosserie. Percuté à l'arrière droit, Marc Lieb (Porsche 911 GT3 R/Manthey Racing) est logé à la même enseigne !


Tous ces évènements n'altèrent cependant en rien les ardeurs des différents protagonistes. Bien au contraire ! Ainsi, si au bout d'une heure de course, Chris Mamerow mène toujours la danse, il ne possède jamais que 3 dixièmes de secondes ( !) d'avance sur Mike Rockenfeller, désormais second, et 5 sur Patrick Long !


Un peu plus loin, Timo Scheider (Audi R8 LMS/Abt Sportsline) et Romain Dumas (Porsche 911 GT3 RSR/Manthey Racing) luttent à couteaux tirés pour la 4e place.
Cependant, comme à l'accoutumée, la première salve de ravitaillement va modifier complètement la donne. En effet à l'issue de celle-ci, c'est l'Audi R8 LMS/Phoenix Racing de Haase-Hennerici-Winkelhock-Stippler qui hérite du commandement devant la voiture sœur de Basseng-Fässler-Rockenfeller ! On croit rêver dans le clan Audi. Le constructeur d'Ingolstadt allant jusqu'à placer, durant un court instant, ses quatre bolides de pointe aux quatre premières places ! A contrario, du côté du Mamerow Racing, c'est plutôt la soupe à la grimace, Armin Hahne ayant du renoncer suite à une sortie de route.


La fin de course est très indécise. L'Audi R8 LMS de Basseng-Fässler-Rockenfeller, leader autoritaire depuis de nombreux tours, rentre aux stands à 40 minutes du terme afin d'effectuer son 3e et dernier pit-stop. La Porsche Hybrid de Long-Lietz-Holzer en profite pour récupérer le leadership avec 36 secondes de bon sur la...Porsche 911 GT3 RSR/Manthey Racing de Dumas-Luhr-Lieb.


Marcel Fässler ne s'avoue cependant pas vaincu et revient dans les échappements de Marc Lieb. Déchaîné le Suisse s'empare de la seconde place mais l'Allemand riposte ! Aucun des deux ne souhaite lâcher le morceau d'autant que cette deuxième position pourrait très bien se muer en victoire. En effet, rien ne dit que la Porsche Hybrid, laquelle n'a effectué que deux arrêts ravitaillement depuis l'entame des débats, aura suffisamment de carburant pour rallier l'arrivée. Un constat qui vaut également pour la RSR chère à Olaf Manthey !


Le suspense est à son comble. Marco Holzer est contraint de lever quelque peu le pied. Son avance fond comme neige au soleil. A l'entame du dernier tour elle n'est plus que de 15 secondes. Inversement Marc Lieb, pressé comme un citron par Fässler, continue de mettre le grand braquet. Ses efforts seront vains. Marco Holzer tient bon et offre pour 7 petites secondes un premier succès à Porsche en 2011. Une victoire historique récompensant le brillant travail fourni par les ingénieurs du constructeur allemand ainsi que par tous les membres du Manthey Racing qui tient, enfin, son premier doublé de la saison.


Si Audi ne s'est plus imposée en VLN depuis...2009, on peut toutefois se réjouir du retour en forme des bolides aux anneaux. Le constructeur d'Ingolstadt plaçant ses quatre R8 LMS de pointe aux 3e, 4e ,5e et 6e places, les Phoenix Racing de Basseng-Fässler-Rockenfeller et Haase-Hennerici-Winkelhock-Stippler devançant les deux Abt Sportsline de Ekström-Scheider-Mies et Abt-Jöns-Ludwig. Moins à la fête que lors des joutes précédentes, les Mercedes SLS GT3 ont du se contenter des miettes du festin. Au bout du compte c'est la Heico Motorsport de Arnold-Frankenhout-Brück-Margaritis, 7e devant la Black Falcon de Heyer-Seyffarth-Schall, qui s'en sort le mieux.


La première Lexus LF-A décroche la 17e position tandis que les BMW Z4 GT3 n'ont guère répondu aux attentes. Dominées par la « vieille » Z4 made by Getrag de Bäder-Hagenmeyer, avant que celle-ci ne renonce en vue du but, elles n'ont jamais eu voix au chapitre. La « meilleure » d'entre elles, en l'occurrence celle de Adams-Aust-Goodwin-Klasen, se classant 20e. Quant aux frères Stuck et Frank Kechele (Lamborghini LP600 GT3), s'ils ont considérablement amélioré leurs chronos par rapport à leur dernière sortie, ils ont toutefois été contraints à l'abandon suite à des ennuis mécaniques.


Prochaine manche prévue le samedi 11 juin, soit le même week-end que les 24h du Mans !



Les photos sont ici.



Fabrice Bergenhuizen



http://www.endurance-info.com/version2/actualite-endurance-7290.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Boxstphil
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 3118
Age : 64
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-06-08, 10:44

Formulec présent au Mans cette semaine :

http://www.pole.uk.com/pages/multimedia/getdocument.aspx?id=823
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-06-29, 08:42

A l'heure où l'électricité gagne de plus en plus de terrain en sport automobile, le karting reste encore une fois à la pointe de l'innovation avec les Sodi STX, véritables karts de compétition à propulsion électrique, qui atteignent les dernières phases de leur développement et l'organisation, en décembre prochain, d'un évènement majeur, les ERDF Masters Kart de Bercy.

Un projet de monoplace électrique est en train de prendre son envol avec Formulec et sa EF01, soutenu par SEGULA Matra Technologies. Les premières courses devraient avoir lieu en 2012. La voiture vise le niveau de performance d'une F3: 250km/h en pointe, 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes, 20 à 25 minutes d'autonomie pour un temps de recharge entre 1h et 1h30.



En attendant de voir cette monoplace en piste, le karting sera sous le feux des projecteurs les 10 & 11 décembre 2011 au palais omnisports de Paris Bercy avec des stars du sport auto et des jeunes espoirs du kart pour les ERDF Masters Kart.


Info Kartcom / © Photo Formulec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-07-14, 11:51

La monoplace électrique Formulec EF01 en vedette à Moscou

Par René Fagnan,
Autres articles de l'auteur
mercredi, 13 juillet 2011


En préparation au premier Grand Prix de Russie, Moscou sera le théâtre, le week-end qui vient, d’une spectaculaire opération de promotion du sport automobile.

Selon un communiqué de presse de Formulec

À proximité immédiate de la Place Rouge, les plus prestigieuses écuries de Formule 1, représentées par Ferrari, McLaren et Lotus, évolueront sur un magnifique tracé de deux kilomètres, imaginé par les organisateurs du Moscow City Racing, en plein cœur de la cité russe.

Formulec sera également présente à Moscou pour cet événement avec sa monoplace 100% électrique EF01, dans le but de démontrer que le sport automobile peut se décliner à travers ce nouveau mode de propulsion, permettant d’une part d’en accélérer le développement technologique, d’autre part d’en dynamiser l’image.

Comme à Cancun lors du COP16 en décembre 2010, à Berlin lors du Challenge Bibendum en mai 2011, ou sur le mythique circuit des 24 Heures du Mans en juin, la monoplace EF01 bénéficiera pour ses évolutions publiques d’un cadre particulièrement somptueux.

Formulec aura à cette occasion le plaisir d’être accompagnée par deux entreprises russes de premier plan, l’opérateur de télécommunications Megafon et la société d’assurances Ingosstrakh.

La présence sur l’EF01 d’acteurs primordiaux de l’économie russe montre l’intérêt que représente le développement du véhicule électrique dans ce pays en plein essor.

L’EF01, aux mains d’Alexandre Prémat et également du pilote russe Daniil Move, devrait effectuer une session de roulage samedi soir et deux sessions dans la journée de dimanche.

Cette opération promotionnelle s’inscrit dans la démarche menée depuis plusieurs années par Formulec, afin d’organiser au plus tôt une compétition internationale destinée aux monoplaces électriques.

http://www.auto123.com/fr/course-automobile/autres/la-monoplace-electrique-formulec-ef01-en-vedette-a-moscou?artid=133341
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-07-24, 11:59

F1 : Vers un sport automobile plus écologique !
Le 21 juil 2011 | Par Raoul Turmond | Dans Compétition | 11 commentaires


La saison 2014 de F1 marquera un tournant dans l’histoire de ce sport : en effet, nous n’aurons plus de KERS (Kinetic Energy Recuperation System), mais bien un moteur électrique intégré. Ce système portera le nom d’ERS et n’aura plus comme seul but de récupérer de l’énergie en phases de décélération, mais bien de motoriser les F1 dans les stands !

Voici un extrait de la réglémentation : « la voiture doit rouler en mode électrique (pas d’allumage et pas d’alimentation en carburant du moteur) à tout moment lorsqu’elle se trouve dans la pit lane ». Le pilote sera en charge de réactiver le moteur lors de son retour en piste ! Un moteur qui sera un V6 turbo, conservant la cylindrée actuelle des V8.

Tout ceci nous amène à penser que les courses vont être complexifiées, alors que les sources de défaillances techniques seront plus nombreuses ! Néanmoins, cela pourrait bien rendre les championnats à suivre plus intéressants à suivre qu’ils n’ont pu l’être par le passé. En outre, cela pourrait attirer plus de constructeurs à la recherche de reconnaissance en ce qui concerne la maitrise de la technologie électrique.

Bref, le sport auto sera vert ou ne sera pas !

http://www.automobile-propre.com/2011/07/21/f1-plus-ecologique/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-08-03, 15:31

Recharger des voitures électriques pendant qu’elles roulent ?
Le 3 août 2011 | Par Yoann NUSSBAUMER | Dans Voiture électrique | 0 commentaire


La société HaloIPT a annoncé un partenariat stratégique avec Drayson Racing Technologies pour expérimenter la recharge de voitures de courses électriques pendant qu’elles roulent.

HaloIPT est une société spécialisée dans la charge par induction (et donc sans contact) des véhicules électriques. Drayson Racing Technologies opère dans la R&D pour les voitures de course. Les deux partenaires vont désormais travailler sur ce projet commun de charge par induction sur des voitures en mouvement.

Ils vont implanter des transmetteurs sous la surface de la piste ou de la route afin de permettre une charge constante des voitures, grâce à une technologie développée par HaloIPT. Même si j’ai du mal à entrevoir les applications d’un tel concept pour l’automobile grand public, car trop coûteux au niveau des infrastructures, on peut aisément imaginer les bénéfices pour le sport automobile électrique comme l’explique Lord Paul Drayson, le cofondateur de Drayson Racing :

« Le rechargement dynamique sans fil va véritablement changer la donne, en permettant aux véhicules électriques à zéro émission de carbone de rouler pendant de longues périodes de temps, sans devoir recourir à de lourdes batteries. Il s’agit d’une innovation décisive qui aura un effet spectaculaire, non seulement sur les courses, mais également sur le secteur automobile dans son ensemble. Nous sommes impatients de mettre cette technologie à rude épreuve en rechargeant des voitures de course électriques à des vitesses pouvant atteindre jusqu’à 320 km/h. »

Cette application de la technologie de charge par induction en situation de mobilité est intéressante. Elle me rappele les circuits électriques miniatures avec lesquels je jouais étant enfant : on pose la voiture sur la piste, et l’électricité qu’elle lui confère permet à la petite auto d’avancer pendant des heures (si le pilote est suffisamment agile).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-08-05, 14:02

Ecclestone est vivementopposé aux arrêts àl’électrique

Ecrit le vendredi 05 août 2011 à 12:53, par Gregory Demoen
Les passages aux stands se feront à l’électrique en 2014
Bernie Ecclestone a indiqué qu’il était vivement opposé à la réglementation technique de 2014, récemment publiée par la FIA, qui prévoit des passages aux stands électriques.

Le grand argentier de la Formule 1 estime que les moteurs électriques n’ont pas leur place dans la catégorie reine du sport automobile, ajoutant avec l’exagération qui le caractérise qu’il pourrait même y avoir des tués dans les stands si la réglementation était maintenue.

"La Formule 1 n’est vraiment pas le bon endroit pour avoir des moteurs électriques. C’est comme si des danseurs de ballet avaient des basquets. C’est plus confortable mais cela ne fonctionne pas. Il n’y a aucune chance d’avoir des passages aux stands à l’électrique. Des gens pourraient être tués car ils n’auraient pas entendu les voitures arriver," a-t-il déclaré au journal britannique Express.

Plusieurs ingénieurs de Formule 1 ont toutefois critiqué auprès de ToileF1 l’argument selon lequel avoir des F1 électriques dans la voie des stands pourrait être dangereux. D’après eux, il ne s’agit que d’une excuse de façade. Ils précisent que même aujourd’hui, quand une F1 rentre à 100 km/h dans la voie des stands alors qu’un autre pilote se trouve à 300 km/h dans la ligne droite de départ parallèle, il est déjà quasiment impossible d’entendre arriver la F1 à 100 km/h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-09-01, 08:18

Divers - Vidéo: Record électrique pour Toyota


Toyota a battu le record d'un prototype électrique sur le circuit du Nürburgring. Découvrez ce record en vidéo et en caméra embarquée.
Toute l'actualité en image

L'équipe Toyota a quitté la F1 fin 2009 mais une structure technique est toujours en place pour des projets spéciaux. Elle a conçu le TMG EV P001, basé sur un châssis Radical et propulsé uniquement par deux moteurs électriques.

Le 29 août, ce prototype a roulé sur le Nordschleife au Nürburgring. Jochen Krumbach a réalisé un chrono de 7'47''794, alors que le précédent record d'un prototype électrique était de 9'01''338.

« Nous voulions apprendre plus sur le fonctionnement de notre train propulseur dans des conditions extrême, » indique Pascal Vasselon, le directeur technique de Toyota. « Il n'y a pas de circuit plus extrême que le Nürburgring. »

Découvrez ce record en vidéo.



Quelle sera l'utilité de ce projet ?


Toyota indique que le développement des technologies électriques va servir dans les véhicules de série. On pourrait également la voir en sport automobile, même si le constructeur japonais n'a pas annoncé de projet particulier.

« Ce n'est pas la fin de l'histoire pour Toyota Motorsport Gmbh (TMG) et j'espère que nous verrons à nouveau des trains-propulseurs en action en piste rapidement, » indique Rob Leupen, responsable des opérations commerciales de TMG.

Cette technologie pourrait servir en endurance, où Toyota est partenaire de Rebellion. Peugeot envisage d'aligner une 908 Hybrid4 aux 24H du Mans dans un avenir proche.

- Toutes les infos sur Toyota
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Mario
Gold VIP
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 60
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   2011-09-08, 08:03

Par René Fagnan



  • 07 septembre, 2011





Regardez autour de vous. Nos voitures de tous les jours changent. Progressivement oui, mais elles changent et évoluent. Rappelez-vous des premières voitures hybrides, arrivées sur la marché il y a de cela tout juste une douzaine d'années.

La mutation similaire s'opère dans le sport automobile. Qui aurait dit qu'une voiture turbo diesel, un moteur de poids lourd, allait gagner les 24 Heures du Mans? Qui aurait dit qu'une monoplace de Formule 1 hybride, dotée du KERS, allait remporter des Grands Prix?

Photo: Audi
Et qui aurait prédit qu'on allait assister à un Master de karting avec des karts électriques à Paris Bercy en décembre? Et que la FIA va bientôt implanter un championnat de Formule E, « E » pour électrique.

Alors je trouve cela amusant de lire les commentaires de amateurs qui affirment ne pas vouloir de ces nouvelles technologies en F1. « Des F1 électriques? Jamais! » ai-je lu sur notre page Facebook. Et pourtant...

Les F1 seront partiellement électriques dès la saison prochaine, car elle devront rouler sur la puissance de leur moteur électrique dans les puits. Ainsi, lors des changements de pneus, tout sera parfaitement silencieux!

Je comprends parfaitement que la majorité des gens s'y oppose farouchement. L'être humain déteste tout changement qui le déstabilise.

Mais il faut se rendre à l'évidence : le sport auto, y compris la F1, se métamorphose. Les organismes qui sanctionnent les courses des voitures sont maintenant à la chasse au gaspillage. Pneus, essence, huiles usées, métaux; tout ce qui peut être recyclé l'est.

Le sport automobile doit montrer l'exemple. Les gros moteurs gloutons feront bientôt partie de l'histoire. On perdra certainement quelques frissons, mais on y gagnera en qualité de vie. Le spectacle va changer, mais on s'y habituera. Comme on s'est habitué à mettre sa ceinture de sécurité ou bien aux freins antiblocages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.desoetemario.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les nouvelles technologies en compétition   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les nouvelles technologies en compétition
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les nouvelles technologies en compétition
» Ma première compétition :-) (long)
» Flèche pour débuter la compétition.
» Compétition et Main Moite =s
» Don de sang et compétition?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Circuit House :: SPORTS MOTEURS :: Paddocks-
Sauter vers: